Business et Biodiversité : Êtes-vous un leader vert? - United Nations Environment Programme (UNEP)
Programme des Nations Unies pour l'environnement
l'environnement au service du développement Rechercher 
Salle de presse
 
 Accueil
 Contacts Médias
 Communiqués de  presse
 A la une
 Discours
 Photos
 Audiovisuels
 Films et Vidéos
 RSS / Baladodiffusion
 Affiches
 E-Cards

 

 

 Imprimer [English][中文]
 

Business et Biodiversité : Êtes-vous un leader vert?

,

Séoul (République de Corée), le 21 avril 2010 – La biodiversité est la base sur laquelle le système naturel se construit, une grande partie des richesses du monde en dépendent directement ou indirectement. Hors, beaucoup trop peu d'entreprises réalisent l'ampleur des menaces/opportunités potentielles liées à la gestion de cet atout naturel clé, et aux impacts que cette gestion pourrait entrainer.

Une nouvelle publication du Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE), publiée aujourd'hui en avant-première lors du sommet mondial des entreprises pour l'environnement (B4E) en Corée, aide les entreprises à comprendre les défis et les possibilités liées à la gestion de la biodiversité, en examinant l'impact de leur secteur sur celle-ci et en exposant les stratégies des autres entreprises en la matière.

En tant que tel, il s'agit d'un aperçu supplémentaire sur la façon dont le secteur privé peut s'investir dans la transition vers une économie du 21e siècle, verte, à faible taux d'émission de carbone et économe en ressources.

Êtes-vous un leader vert? Les entreprises et la biodiversité: des arguments en faveur d'une solution durable, a été préparé par la Division Technologie, Industrie et Economie (DTIE) du PNUE, basée à Paris, et par son Centre Mondial de Surveillance de la Conservation de la Nature (WCMC en anglais), basé à Cambridge. Cette publication se penche sur un large spectre d'activités dont le secteur minier, celui de l'énergie, de l'agroalimentaire, de la pêche/aquaculture, du bâtiment, de la gestion des forêts, du tourisme, des produits pharmaceutiques, des cosmétiques, de la mode et de la finance.

En effet, de nombreux secteurs reposent sur des matières premières comme le bois, le poisson, le coton, les cultures et l'eau potable, ou travaillent en relation étroite avec des fournisseurs et/ou des fournitures, tout au long du cycle de vie des processus de production. Beaucoup ne savent pas à quel point ces fournitures sont menacées, et ne tiennent compte de ce risque ni dans leurs calculs, ni dans les plans stratégiques des entreprises.

Par exemple:

  • La biodiversité disparaît à un taux 1000 fois plus rapide que le taux naturel, et les écosystèmes fonctionnent de moins en moins bien.
  • Les pertes économiques mondiales engendrées par la perte de la biodiversité et la dégradation des écosystèmes dont estimées à $ US2-4.5 billions de dollars.
  • Environ 60% des écosystèmes ont été dégradés ou surexploités, y compris ceux d'approvisionnement (nourriture et fibres) et ceux de régulation (climat, inondations, purification de l'eau).
  • Environ 50 pays ont des problèmes d'eau modérés ou sévères.
  • En 2030, on estime que la pénurie d'eau pourrait réduire les récoltes agricoles de 30%.
  • En Indonésie, la production de café a chuté de 18% dans certaines régions, à cause d'un taux de pollinisation en baisse.
  • Le coût des dégradations environnementales liées au manque d'eau au Moyen-Orient et Afrique du Nord a été estimé à 9 milliards de dollars par an.

 

"Le message est simple", a déclaré Achim Steiner, Directeur exécutif du PNUE et Sous-secrétaire général des Nations Unies. "La plupart, sinon toutes les entreprises dépendent directement ou indirectement de ressources naturelles ou orientées vers la nature, hors ces mêmes ressources sont de plus en plus rares en raison de la mauvaise gestion et du manque d'investissement en la matière. Cela peut se traduire par un risque pour les entreprises, mais aussi par une opportunité de faire des affaires. "

"En effet, la façon dont une entreprise traduit la valeur de la biodiversité et des services fournis par les écosystèmes - comme ceux fournis par les forêts et les sols, ainsi que l'eau douce et l'atmosphère - dans sa stratégie commerciale définira de plus en plus les résultats, en termes de pertes et de profits, des ventes à destination d'une nouvelle génération de consommateurs de plus en plus conscients et exigeants ", a-t-il ajouté.

Êtes-vous un leader vert? Le résumé qui a été publié aujourd'hui, permet donc aux entreprises de commencer cette transition, en les aidant à évaluer les risques qui les concernent. Il décrit, par des analyses de cas, les conséquences qu'un échec de la gestion durable de la biodiversité pourrait avoir sur l'approvisionnement en ressources naturelles, l'accès aux marchés, les marques et les réputations, les permis d'exploitation et enfin sur l'accès au financement. En outre, les entreprises pourraient faire face à une réaction des consommateurs, les clients demandant de plus en plus une production durable de produits et de services.

La publication complète du guide, Êtes-vous un leader vert ?, sera lancée lors du premier sommet « Global Business of Biodiversity Symposium », à Londres, en juillet.

Téléchargez le résumé ici :

http://www.unep.fr/scp/business/ 

Contacts médias:

PNUE

Nick Nuttall, Porte-parole et responsable des médias, +41 795 965 737 ou +254 733632755 ou nick.nuttall@unep.org

Moira O'Brien-Malone, chargé de la communication, PNUE-DTIE, Paris, + 33 1 44 37 76 12, mobile + 33 6 37 95 74 52, ou moira.obrien-Malone@unep.org