Les racines du concept d’Economie Verte visant à générer la croissance et l’emploi.

Il y a 40 ans de cela, dans la capitale suédoise de Stockholm, un pas historique pour l’avenir de l’humanité et de la planète a été franchi lors d’une conférence de l’ONU. Le Kenya sera alors propulsé au centre de l’attention de la communauté internationale. Au milieu de l’inquiétude croissante de la pollution de l’air, de la terre et des océans ; de la perte progressive d’espèces et du dépérissement des forêts suite aux pluies acides, les gouvernements se sont mis d’accord pour qu’un organe des Nations Unies chargé de coordonner une réponse globale à ces défis soit établi.

En juin 1972, lors de l’Assemblée Générale des Nations Unies, les pays ont fait pression afin d’obtenir ce nouvel organe environnemental. C’est finalement le Kenya qui remporte la bataille diplomatique et devint ainsi le premier pays en développement à accueillir un siège social de l'ONU. Le Président fondateur du Kenya, Jomo Kenyatta, a assisté aux célébrations inaugurales le 02 octobre 1973. Le premier Directeur Exécutif du PNUE, le canadien Maurice Strong, était présent. Le PNUE a été initialement mis en place pour coordonner les autres activités des Nations Unies sur les questions environnementales et pour fournir la science aux Etats membres sur les tendances émergentes en matière de changement environnemental.

Lire la suite en aglais »