Le Programme des Nations Unies pour l'Environnement accède à l'adhésion universelle suite au sommet de Rio+20 vr, dec 21, 2012

L'Assemblée générale de l'ONU renforce le rôle du PNUE qui consiste à relever les défis environnementaux- L'accent sera mis sur l'accès à la technologie et le renforcement des capacités

| English   | 中文  

, , , , , , , , , , , , , , , , , ,

New York / Nairobi 21 décembre 2012 - Une nouvelle avancée concernant « l'avenir que nous voulons » a été effectué aujourd'hui avec une décision de l'Assemblée Générale des Nations Unies qui a consisté  à« renforcer et améliorer » le rôle du Programme  des Nations Unies pour  l'environnement et à établir l'adhésion universelle de son conseil d'administration

Cette résolution historique consiste à accroitre le rôle du PNUE en tant qu'autorité principale en charge des questions environnementales, a été adopté 40 ans après que le PNUE ait été créé par l'Assemblé Générale suite à la conférence de Stockholm sur l'environnement humain.

La résolution de l'Assemblée Générale offre également au PNUE l'opportunité de recevoir des ressources financières sûres, stables et élargies en provenance du budget régulier de l'ONU. Par ailleurs, elle lance un appel aux autres donateurs du PNUE pour une augmentation de leurs  financements volontaires.

Cette décision autorise une pleine participation de l'ensemble  des 193 Etats membres des Nations Unies au Conseil d'administration du PNUE en février 2013. Elle fait suite aux engagements pris par les dirigeants du monde lors de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio +20) en juin dernier qui avait pour objectif  d'améliorer le cadre institutionnel du développement durable.

Les dispositions contenues dans la résolution figurent parmi les premières  étapes concrètes de mise en ouvre des acquis de Rio +20  par l'Assemblée Générale des Nations Unies.

 « La décision prise par l'Assemblée Générale de renforcer et améliorer le rôle du  PNUE est un moment décisif. L'adhésion universelle du Conseil d'administration du PNUE établit une nouvelle, plate-forme entièrement représentative visant à renforcer la dimension environnementale du développement durable. Par ailleurs elle offre la possibilité à tous les gouvernements de prendre des décisions et d'entreprendre des actions pour appuyer l'environnement globale de manière égale, et d'assurer ainsi un partage plus équitable des ressources de la planète», a déclaré  le Secrétaire Général adjoint des Nations Unies et Directeur exécutif du PNUE, Achim Steiner.

« La résolution réaffirme le rôle du PNUE en tant qu'autorité de l'ONU en charge de  l'environnement, et prodigue le mandat d'améliorer notre travail en cours qui consiste à apporter les dernières données scientifiques aux décideurs politiques,  appuyer de manière directe les efforts relatifs à l'environnement au niveau national et régional, améliorer l'accès à la technologie et autres domaines clés. Pour le PNUE et la communauté environnementale, c'est un jour véritablement historique », a ajouté M. Steiner.

Gouvernance améliorée sur l'environnement globale.

Durant les quarante années d'existence  du  PNUE, les défis environnementaux auxquels font face les communautés à travers le monde - de la diminution des ressources en eau à la désertification,  en passant par les changements climatiques et des produits chimiques dangereux - ont augmenté en nombre et en complexité.

Pourtant, les réactions internationales à ces défis sont souvent fragmentées et faibles.

La dernière édition du rapport du PNUE : Global Environment Outlook « Avenir de l'environnement mondial », publié en juin 2012, a évalué 90 des objectifs environnementaux les plus importants selon la communauté internationale, et a  montré que seulement  4 d'entre eux avaient enregistré des progrès significatifs.

Le rapport avertit que si les tendances actuelles se poursuivent, plusieurs seuils critiques risquent d'être dépassés, au-delà desquels des changements irréversibles relatifs aux fonctions de soutien de la vie de la planète pourraient se produire.

La décision de l'Assemblée Générale reflète l'engagement des Etats membres d'améliorer la coopération mondiale sur l'environnement dans l'objectif de répondre à de tels défis, et de promouvoir l'intégration des fondements du développement durable au niveau  social, économique et environnemental, ainsi que l'amélioration de la coordination au sein du système des NU.

Avant la nouvelle résolution, le conseil d'administration du PNUE n'était composé que de 58 membres. Les efforts précédents pour assurer une plus large représentation dans le fonctionnement du PNUE ont abouti à la création du Forum ministériel mondial pour l'environnement (FMME), qui réunit les ministres en charge de l'environnement au niveau mondiale au cours de réunions de haut niveau en parallèle du conseil d'administration.

Les Etats membres auront le rôle de mettre en ouvre des dispositions de la résolution de l'Assemblée Générale - y compris les arrangements concernant  l'avenir du FMME - lors de la première réunion du nouveau Conseil d'administration élargie qui aura lieu au siège du PNUE à Nairobi les 18-22 Février 2013. La réunion se tiendra sous le thème «Rio +20: des résultats à la mise en ouvre».

L'Assemblée générale a également souligné le rôle important du PNUE qui consiste à fournir à la communauté internationale des évaluations compréhensives sur l'environnement  avec des bases scientifiques et pertinentes au niveau politique, tels que les séries de rapport sur le Global Environment Outlook.

En approuvant les résultats du document  de Rio +20 «L'avenir que nous voulons» en juillet 2012, en adoptant la nouvelle résolution sur le PNUE, l'Assemblée Générale a souligné la nécessité pour le PNUE de travailler plus étroitement avec les organisations non gouvernementales, les jeunes, les femmes, les peuples autochtones , les collectivités locales, les entreprises et autres groupes d'intérêt, et d'officialiser leur participation au Conseil d'administration du PNUE  ainsi que dans les prises de décisions environnemental au niveau globale de manière générale ..

Le PNUE est également chargé de renforcer  le lien indispensable entre les décideurs politiques et la communauté scientifique.

Dans une résolution distincte relative à un autre résultat de Rio +20, l'Assemblée Générale s'est félicitée de l'adoption du cadre décennal des programmes sur les modèles de  consommation et de production durables (10YFP), dont le PNUE assure le secrétariat.

Le 10YFP est un cadre global d'action pour renforcer la coopération internationale sur l'accélération de la transition vers une consommation et une production durables dans les pays développés et en développement. Le cadre appuiera le renforcement des capacités et fournira une assistance technique et financière aux pays en développement

L'Assemblée Générale a également chargé le PNUE d'établir un fonds d'affectation spéciale pour la consommation durable et les programmes de production en vue de mobiliser des contributions volontaires provenant des donateurs, du secteur privé et d'autres sources, y compris les fondations.

40 ans du PNUE

La résolution de l'Assemblée Générale marque le premier changement  majeur  au niveau structurel du PNUE qui a eu lieu en cours de sa quatrième décennie d'histoire.

En tant que première agence des Nations Unies dont le siège se trouve  dans un pays en développement, le PNUE représente la voix de l'environnement au sein du système des Nations Unies. Son mandat est de coordonner l'élaboration d'une politique environnementale consensuelle en maintenant l'étude des questions environnementales  au niveau  global, et en portant à l'attention des gouvernements et de la communauté internationale, les défis émergents sur lesquels il faut agir.

Le PNUE administre également de nombreux accords multilatéraux et conventions sur l'environnement, y compris le Fonds Multilatéral du protocole de Montréal et le Secrétariat Ozone, la Convention sur la diversité biologique, la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction- CITES ainsi qu'un nombre grandissant de conventions relatifs aux produits chimiques parmi tant d'autres.

 

Les principaux évènements historiques et  réalisations du PNUE durant ces quarante dernières années incluent :

  • 1979: L'établissement de la convention de Bonn sur les espèces migratoires. La convention implique 116 états membres et a supervisé des accords et des plans d'actions pour la protection de 120 espèces migratoires ;
  • 1987: Etablissement du Protocole de Montréal relatif  aux substances qui menacent la couche d'ozone.  L'un des accords multilatéraux les plus réussis dans l'histoire des Nations Unies, le protocole a supervisé une réduction de 98 pour cent des substances contrôlées menaçant la couche l'ozone, et a montré les multiples avantages  que cela pourrait avoir sur la santé y compris la possibilité d'éviter des millions de cas de cancers et de cataractes ;

  • 1988 : Création par le PNUE et par l'Organisation météorologique mondiale du panel intergouvernementale sur le changement climatique. Le panel fournit les rapports les plus influents, compréhensifs et scientifiquement revus  sur le changement climatique ;
  •  1995: Adoption de l'amendement sur l'interdiction de Bâle interdisant l'exportation de déchets dangereux. Ratifiée par 70 pays et l'Union européenne, l'accord établit un régime pour  une minimisation des impacts sanitaires et environnementaux posés par les déchets ;
  • 2002: Lancement du Partenariat pour des carburants et des véhicules propres. Entre autres activités, le projet a aidé des pays d'Afrique sub-saharienne à éliminer ou à démarrer l'élimination de l'essence au plomb. Les économies relatives à la santé au niveau du continent ont été estimées à 92 milliards de dollars par an.

  • 2012 : Lancement de la coalition pour le climat et l'air pur pour réduire les polluants  à courte durée de vie : les initiatives volontaires pour réduire les émissions de carbone noire, méthane, l'ozone à bas niveau, les hydrofluorocarbures (et autres  polluants à courte durée de vie pour lutter contre le changement climatique et améliorer la santé humaine. En  moins de 12 mois, à peu près 25 gouvernements et partenaires additionnelles ont rejoint la coalition. Coalition pour le climat et l'air pur

Plus d'évènements  du PNUE peuvent être consultés à l'adresse suivante: www.unep.org/40th


Notes aux rédacteurs

Les textes de toutes les résolutions de la 67e session de l'Assemblée générale des Nations Unies sont disponibles à l'adresse: https://www.un.org/en/ga/67/resolutions.shtml

Vidéo: Adoption de la résolution de l'AGNU  concernant l'adhésion universelle du PNUE- http://webtv.un.org/live-now/watch/general-assembly:-60th-plenary-meeting/1580695591001/

Résultat du Document de Rio +20 « L'avenir que nous voulons » (renforcement et modernisation du PNUE est indiqué au paragraphe 88):

http://www.uncsd2012.org/content/documents/727The%20Future%20We%20Want%2019%20June%201230pm.pdf

Plus d'informations sur l'adoption du cadre décennal des programmes sur les modèles de  consommation et de production durables (10YFP) sont disponibles sur :

http://www.unep.fr/scp/marrakech/10yfp.htm

Pour plus d'informations, veuillez contacter:

Nick Nuttall, Directeur par intérim, Division de la communication et de l'information, +254 733 632 755 / +41 79 596 5737-  E-mail: nick.nutall@unep.org

Bryan Coll, PNUE Newsdesk (Nairobi) au +254 20 7623088 / +254 731 666 214, E-mail: unepnewsdesk@unep.org

 
comments powered by Disqus