Le Prix International Zayed prime les plus grands environnementalistes ma, feb 3, 2014

| English  | Español   

, ,

Dubaï, 1er février 2014 ? Son Altesse sérénissime, le Prince Albert II de Monaco a aujourd'hui été nommé vainqueur global du prestigieux prix International Zayed de l'environnement.

Ecologiste de renom et défenseur des environnements  polaires et marins, SAS le Prince Albert II de Monaco  a été primé pour le prolifique travail  entrepris  dans le domaine de l'environnement  par la Fondation Prince Albert II,  qu'il a  créé en 2006  suite à un voyage au pôle Nord lors duquel  il fut témoin des effets du changement climatique sur la fonte des  glaces de l'Arctique.

La Fondation a travaillé sur  un certain nombre de questions liées à la biodiversité,  la sécurité de l'eau et l'efficacité énergétique. Elle s'est engagée en 2008 pour  la  protection du thon rouge, et, grâce à ses efforts, un moratoire sur cette espèce a été mis en ?uvre à Monaco?  le  premier pays du monde « sans thon rouge ».

Les gagnants des deux autres catégories du prix Zahed- la deuxième catégorie pour les réalisations scientifiques et ou technologiques dans le domaine de l'environnement et la troisième catégorie pour une action menant à un changement positif dans la société ? ont également été annoncés aujourd'hui.

Le prix pour la deuxième catégorie est attribuée de façon conjointe au:

  • Dr Ashok Khosla (Inde), fondateur du groupe Development Alternatives dont la mission  est d'aider à l'élaboration de stratégies de développement nationales en Inde plus durables  sur le plan social et environnemental.
  • Dr Zakri Abdul Hamid (Malaisie), coprésident en 2005  du rapport de synthèse de l'évaluation des écosystèmes pour le Millénaire, a contribué  au développement des principales conclusions du rapport, y compris le fait que les humains ont dégradé les écosystèmes plus rapidement et plus intensément ces 50 dernières années qu'à n'importe quelle autre période de l'histoire de l'humanité.

Le prix pour la troisième catégorie est attribuée de façon conjointe  à :

  • Paula Caballero Gómez (Colombie), Directrice des Affaires économiques, sociales et environnementales du Ministère des Affaires étrangères de la Colombie. Sous sa direction, la Colombie a été l'un des premiers promoteurs des OMD, qui sont par la suite devenus l'un des résultats les plus importants du Sommet de  Rio + 20.
  • Dr. Luc Hoffmann (Suisse), un ornithologue réputé, a été primé pour son  travail philanthropique et pour la conservation des zones humides. Il a dirigé certaines des premières études sur les populations d'oiseaux aquatiques et l'écologie des zones humides.

Le prix International Zayed pour l'environnement a été créé en 1999 par le Vice-Président des Émirats Arabes Unis,  le Premier Ministre et Gouverneur de Dubaï son Altesse Sheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum,  en reconnaissance de l'engagement environnemental du regretté Sheikh Zayed Bin Sultan Al Nahyan.

D'une valeur d'un million de dollars, le prix Zahel est le prix international sur l'environnement le plus prestigieux.

Les gagnants précédents pour le leadership global sont : Jimmy Carter, ancien président des Etats-Unis, la British Broadcasting Corporation, Mme Gro Harlem Brundtland, ancien premier ministre norvégien et l'ancien président de la République de Corée Lee Myung-Bak.

Les autres gagnants précédents des autres catégories sont : Dr. Badria Al Awadhi, Evaluation des Ecosystemes du millénaire, Mme Angela Cropper, Action pour le développement de l'Environnement dans le tiers monde, Prof. V. Ramanathan, Prof. Jane Lubchenco, Tierramérica, Dr. Mathis Wackernagel, Sir Partha Dasgupta.

Catégorie 1: Leadership mondial dans le domaine de l'environnement et du développement durable- 500, 000 USD

Son Altesse Sérénissime Albert II de Monaco a été primé par le jury pour le travail prolifique environnemental mené par la Fondation Prince Albert II, qu'il a fondé en 2006 après avoir voyagé au pôle Nord et assisté aux effets du changement climatique sur la fonte  des glaces de  l'Arctique.

Depuis sa création, la fondation a appuyé plus de 127 projets durables et éthiques se concentrant sur le climat à divers endroits de la Terre tels que le bassin méditerranéen, le Kenya, le Mali, l'Indonésie et le Brésil.

Il a également appuyé des projets liés au développement des énergies renouvelables ; la lutte contre la perte de biodiversité ; l'amélioration de l'accès universel à l'eau potable ; et la lutte contre la désertification.

La Fondation s'est engagée en 2008 pour  la  protection du thon rouge, et, grâce à ses efforts, un moratoire sur cette espèce a été mis en ?uvre à Monaco?  le  premier pays du monde « sans thon rouge ».

En janvier 2009, le Prince Albert II a entrepris une expédition scientifique de trois semaines en Antarctique, où il a visité 26 postes scientifiques et rencontré des experts du changement climatique. Pendant le voyage, il a également visité le  pôle Sud.

Entre 2007-2008, lors de l' « année du Dauphin »,  le Prince Albert II a été le parrain international du PNUE. En 2009, le prix  Roger Revelle lui a été décerné par l'Institut océanographique Scripps à La Jolla, en Californie, pour ses efforts pour protéger l'environnement et promouvoir la recherche scientifique.

Catégorie II: Réalisation scientifique et/ou technologique dans le domaine de l'environnement- 300 000 USD

Dr. Ashok Khosla

Pionnier  des études universitaires sur l'environnement, Dr. Khosla a reçu le prix international Zayed  pour  son leadership mondial  dans le domaine de l'évolution de la connaissance et des pratiques de développement durable dans le secteur de l'environnement.

Entre autres, il a été un leader d'opinion sur les questions relatives à l'importance de la biodiversité et des écosystèmes pour le bien-être humain, et la relation entre la politique et la technologie. Il a également contribué à construire  des liens entre le gouvernement et la société civile.

Au début des années 1960, avant que l'environnement  ne devienne une importante question publique, Dr. Khosla était un des dirigeants de l'équipe qui a conçu et enseigné le premier cours de premier cycle sur l'environnement à l'Université d'Harvard.

Il est également devenu le Directeur fondateur du Bureau du gouvernement indien de planification et de coordination environnementale, la première agence environnementale nationale dans un pays en développement.

En 1983, il fonde le  groupe Development Alternatives (DA), dont la mission est d'aider à l'élaboration de stratégies nationales de développement en Inde plus durable sur le plan social et environnemental

Les réalisations de DA comprennent l'introduction de plus de 15 nouvelles technologies environnementales et commercialement viables, telles que des machines pour le tissage artisanal, la fabrication de papier recyclé et de matériaux de toiture à bas prix.

L'organisation est également connue pour avoir créé  plus de 300 000 emplois durables en Inde.

Le jury a reconnu les rôles à long terme du Dr Khosla auprès du PNUE, l'UICN, le panel international des ressources, l'institut international pour le développement durable, la Banque mondiale et beaucoup d'autres organisations.

Dr. Zakri Abdul Hamid

Dr Hamid est un chercheur, éducateur, administrateur et diplomate  dans le domaine de la science-politique.

Le prix International Zayed a reconnu ses vastes contributions dans les agendas sur l'environnement et le développement durable, notamment son rôle dans l'évaluation des écosystèmes pour le millénaire, l'organe subsidiaire scientifique de la Convention sur la diversité biologique et l'Institut des études avancées de l'université des Nations unies.

En tant que co-Président du rapport d'évaluation des écosystèmes du millénaire - une étude novatrice qui a impliqué plus de 2 000 auteurs ? Dr Hamid a joué un rôle déterminant dans l'élaboration d'un certain nombre des conclusions principales du rapport.

Cela inclut la conclusion selon laquelle, les humains ont dégradé les écosystèmes plus rapidement et plus intensément ces 50 dernières années qu'à n'importe quelle autre période de l'histoire de l'humanité

Entre autres, le rapport d'étape a trouvé qu'environ 20 % des récifs coralliens du monde ont disparu et que 20 pour cent additionnels ont été dégradés au cours des dernières décennies du XXe siècle.

Au niveau national, Dr Hamid a travaillé en étroite collaboration avec le Conseil pour l'innovation et la science globale de Malaisie et le conseil  national des professeurs. En 2010, il est nommé conseiller scientifique auprès du premier ministre de Malaisie.

Plus récemment, il était président fondateur de la Plateforme intergouvernemental sur la biodiversité et les services éco systémiques (IPBES) et un membre du conseil scientifique consultatif du Secrétaire général des NU.

Catégorie III: Action environnementale menant à un changement positif- 200 000 USD

Paula Caballero Gómez

Paula Caballero Gómez, Directrice  des Affaires économiques, sociales et environnementales du Ministère des Affaires étrangères de Colombie ? a été reconnue par le prix International Zayed pour avoir joué un rôle important dans la conceptualisation initiale  et la promotion des objectifs de développement durable.

Sous sa direction, la Colombie a été  un des premiers promoteurs des objectifs de développement durable, qui  sont rapidement devenus l'un des résultats les plus importants du  sommet de Rio + 20

A travers à une proposition conjointe avec le gouvernement du Guatemala à Rio + 20, la Colombie a déclaré que les objectifs de développement durable « pourraient fournir une séquence logique et une structure au processus lancé il y a près de 20 ans » ?au premier sommet de Rio en 1992 ? à savoir, la feuille de route vers un développement durable.

En 2012, la proposition a déclaré que les communautés scientifiques, environnementales et politiques étaient mieux équipées pour identifier les buts, les lacunes et les besoins pour fournir une mise en ?uvre plus structurée des principes définis en 1992.

Lors du sommet Rio + 20, Gómez a présenté son approche  pour mener son pays vers le développement durable. Grâce à ce concept, l'agenda de développement post-2015 a été conçu autour d'un « noyau » d'objectifs mondiaux communs mesurés sur la base d'un ensemble d'objectifs et indicateurs fixés au niveau international.

Les objectifs mondiaux s'accompagneraient d'objectifs et d'indicateurs adaptés aux circonstances et priorités nationales.

En plus de son travail durant le sommet du Rio + 20, le jury du prix International Zayed a également examiné les nombreuses contributions  de Gomez pour les affaires environnementales et sociales en Colombie.

Dr. Luc Hoffmann

Dr. Luc Hoffmann, ornithologue et philanthrope de renom, a été  primé pour son travail sur la conservation des zones humides du monde. Il a dirigé certaines des premières études sur les populations d'oiseaux aquatiques et l'écologie des zones humides.

Entre autres choses, le Dr Hoffmann a servi comme Directeur de Wetlands International et vice-président de l'UICN et a créé la Fondation Internationale du Banc d'Arguin en Afrique de l'Ouest.

Il était un personnage clé dans la lutte pour sauver la réserve de la zone humide de Coto Doñana en  Espagne et a été un des moteurs de la Convention de Ramsar sur les zones humides, le  seul traité international sur l'environnement qui ne traite qu'un seul biome.

Dr Hoffmann a également contribué à la création du Fond mondial pour la nature (WWF), qui dans les années 1960, a contribué à  la réintroduction réussie du  rhinocéros blanc dans plusieurs pays d'Afrique de l'Est.

Il a aussi contribué à la création de fondations clés dans le domaine de l'environnement, notamment la Tour du Valat et MAVA, qui finance des projets de conservation. Celles-ci ont joué un rôle essentiel dans le développement durable mondial.

En plus, Dr. Hoffman est auteur de plus de 60 livres et autres publications sur les oiseaux et leurs habitats.

Notes aux éditeurs,

Le Jury International  de la sixième Edition du prix Zayed sont : Prof. Klaus Toepfer (Président), S.E. Dr. Rashid Ahmad Bin Fahad, Ministre de l'environnement et de l'eau, Émirats Arabes Unis, S.E M. Achim Steiner, Directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l'environnement, Prof. Dr. Oktay Tabasaran, Secrétaire général du 5e Forum mondial de l'eau et Prof. WU Siegfried Zhiqiang, académicien, IVA Académie royale  suédoise des Sciences de l'ingénieur,ie Vice-Président, Université de Tongji.

Les prix seront remis par Son Altesse Sheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, vice-président des Émirats Arabes Unis, premier ministre et gouverneur de Dubaï, lors d'une cérémonie spéciale tenue à Dubaï.

Pour plus d'informations, veuillez  contacter le  Dr. Meshgan Al Awar, Secrétaire général du Prix International Zayed de l'environnement - Email : mail@zayedprize.org.ae, zayedprz@eim.ae, drmeshkan@yahoo.com, Mobile + 971 50 4537733. Veuillez visiter le site web : www.zayedprize.org.ae.

 

 

 
comments powered by Disqus