La première Assemblée des Nations Unies pour l'environnement à Nairobi marque une nouvelle ère dans les efforts mondiaux pour la durabilité environnementale do, mei 29, 2014

Le Secrétaire général des NU Ban Ki-Moon ainsi que des représentants de haut niveau de 160 états membres et observateurs, des directeurs d'agences des NU, d'entreprises et membres de la société civile participeront à l'évènement

, , , , , , Nairobi, 29 mai 2014 La première Assemblée des NU pour l'environnement (UNEA) se tiendra à Nairobi (Kenya), du 23 au 27 juin 2014. Cet évènement marque une étape historique dans les 43 ans d'histoire du PNUE. Des délégations de haut niveau provenant de plus de 160 états  membres et observateurs devraient participer à l'évènement.

Le Secrétaire général des Nations Unies M. Ban Ki-moon, le Président de l'Assemblée générale des Nations Unies, les Ministres de l'Environnement et des Affaire étrangères et les directeurs  de nombreuses organisations internationales sont attendus à la toute nouvelle Assemblée des NU pour l'environnement (UNEA) qui réunira plus de 1 200 participants de haut niveau provenant de gouvernements, d'entreprises et de la société civile.

L'UNEA est la nouvelle plateforme de haut niveau des Nations Unies pour des prises de décisions sur l'environnement  visant à tracer la nouvelle voie par laquelle la communauté internationale répondra aux défis de la durabilité environnementale. Plus de 80 ministres, vice-ministres, secrétaires d'États ainsi que les chefs des secrétariats des conventions internationales ont confirmé leur présence, pour le moment.

Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies et le Directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), M. Achim Steiner, a déclaré, « la tenue de la première session de l'UNEA à Nairobi le siège du PNUE souvent nommé capitale de l'environnement du monde représente une évolution pour la communauté mondiale de l'environnement. Pour la première fois, tous les 193 Etats membres de l'ONU, les États observateurs et les principales parties prenantes, seront représentés dans la nouvelle Assemblée, conférant ainsi à l'UNEA un nouveau niveau de représentation, de légitimité et d'autorité. »

La participation d'un large éventail d'acteurs du monde de l'économie, des finances, des sciences sociales, de la législation, du système judiciaire et du développement est attendue pour aider à façonner l'agenda de l'environnement mondial, sous l'égide de l'UNEA. Les enjeux de cette première session de l' UNEA sont lourds et nécessitent les voix de tous les États membres et  partenaires pour se faire entendre. »

 « Maintenant plus que jamais, il est devenu de plus en plus clair que la dichotomie entre la durabilité environnementale et le développement économique et social doit être surmontée à travers la gestion prudente des ressources naturelles comme principe d'une société prospère et stable. Dans ce nouveau forum, le PNUE et ses partenaires seront en mesure de fournir aux gouvernements et aux autres décideurs politique, la science, les options politiques et la plateforme nécessaire à la coopération internationale pour mieux répondre à la dimension environnementale du développement durable, » a-t-il ajouté.

Pour le Kenya, pays hôte abritant le siège du PNUE depuis plus de quatre décennies, la tenue de l'UNEA dans sa capitale Nairobi marque une autre étape importante de ce partenariat novateur.

L'Ambassadeur Martin Kimani, Représentant permanent du Kenya auprès des NU, a déclaré, « le Kenya est prêt à accueillir les environnementalistes et les experts de premier plan au niveau mondial, travaillant dans tous les domaines liés au développement durable lors de l'UNEA en juin.

Notre pays a fait des progrès immenses pour la construction d'une économie verte.  Nos progrès en matière de centres géothermique de pointe et le haut pourcentage que représente le tourisme nature dans notre PIB en sont des exemples. »

« Le succès de l'UNEA et du PNUE fait partie de nos priorités au plus haut point. Le Kenya prend toutes les mesures nécessaires pour assurer le succès de cet événement marquant. Nous invitons les délégués du monde entier à participer activement à ce moment historique et apporter leurs contributions à l'Assemblée dans une ville sûre et conviviale qui leur souhaite la bienvenue » a-t-il déclaré.

En tant que nouvel organe d'administration du PNUE, ainsi qu'Assemblée de l'environnement du monde, l'UNEA a pour mandat de prendre des décisions stratégiques et de fournir des orientations politiques dans le travail du PNUE et promouvoir une forte interface de science-politique.

Il est attendu que la première session de l'UNEA fournisse une série de résultats qui conduiraient à des mesures concrètes pour relever les défis environnementaux clés discutés lors de l'UNEA .

Si nécessaire, l'UNEA peut également recommander des projets de résolution à adopter lors de l'Assemblée générale des Nations Unies pour une action dans l'ensemble du système des NU.

Au débat de haut niveau de l'UNEA qui se tiendra sous le slogan Une vie digne pour tous - les Ministres et les dirigeants internationaux se réuniront pour aborder deux thèmes majeurs d'intérêt international liés au développement durable et à l'environnement :

  • Les objectifs de développement durable (ODD), y compris la consommation et la production durables ;

  • Le commerce illégal de la vie sauvage  pour aborder la question de l'intensification du braconnage et la hausse des crimes liés à l'environnement.

Pour compléter les discussions ministérielles, deux colloques portant sur deux aspects clés de la durabilité environnementales seront abordés:

  • Le droit de l'environnement l avec des représentants de haut niveau de la communauté juridique international, y compris des présidents de cours suprêmes, des avocats généraux, et des juges. Plus d'information sont disponibles sur : http://www.unep.org/unea/erl.asp .

  • Le rôle de la finance dans l'économie verte avec des dirigeants du monde des affaires, de la finance et de l'industrie. Plus d'informations sont disponibles sur: http://www.unep.org/unea/financing_green_economy.asp

Les délibérations de l'UNEA se concluront par un débat de haut niveau dirigé par le Secrétaire général des NU Ban Ki-moon et le Président de  l'Assemblée générale John Ash.

Il comprendra : Une présentation stratégique sur l'état de l'environnement par le Directeur exécutif du PNUE Achim Steiner; des séances ministérielle plénières sur les objectifs du développement durable, y compris la production et la consommation durables et le commerce illégal de la vie sauvage.

Pendant la semaine de l'UNEA, plus de 40 événements spéciaux  et parallèles,  des forums, et des dialogues de haut niveau, auront  lieu au siège du PNUE et aborderont une variété de questions tels que : le changement climatique, le genre et l'environnement, les emplois verts, la qualité de l'air, les petits États insulaires en développement (PEID) et la gestion rationnelle des produits chimiques, entre autres sujets.


Notes aux éditeurs

  • Plus d'informations sur le  débat de haut niveau de l'UNEA sont disponibles surle site: http://www.unep.org/unea/high_level_segment.asp

  • Plus d'informations sur les ODD et l'Agenda de développement après 2015, y compris la Production et la consommation durables, sont disponibles sur le site: http://www.unep.org/unea/sdg.asp

  • Plus d'information sur le commerce illégal de la vie sauvage sont disponibles sur le site:

http://www.unep.org/unea/wildlife.asp

Pour plus d'information, veuillez contacter :

Pour plus d'informations, veuillez contacter : Shereen Zorba, cheffe de la salle de presse, Programme des Nations unies pour l'environnement, Tél.: + 254 788 526 000 ou par courriel : shereen.zorba@unep.org/ unepnewsdesk@unep.org

 

 
comments powered by Disqus