Le PNUE lance l'initiative passeport vert pour réduire l'impact sur l'environnement lors de la Coupe du monde 2014 au Brésil di, mei 27, 2014

The Green Passport can be downloaded as an application or used online, and gives a wealth of advice to tourists on how to minimize their environmental impact while traveling.

, , , , Brasilia, 27 mai 2014 ? Le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) et les Ministères brésiliens de l'environnement, du sport ,du tourisme et du développement social ont aujourd'hui lancé l'édition 2014 de l'initiative passeport vert, qui a pour objectif de promouvoir le tourisme durable lors de la Coupe du monde 2014 au Brésil et au-delà.

« Lancée à la veille de la Coupe du monde, la campagne passeport vert espère tirer parti de l'immense popularité de l'événement  qui mobilise des millions de fans dans le monde entier pour promouvoir une culture du voyage plus écologique et plus responsable ; faisant la promotion de comportements et de pratiques respectueux de l'environnement et appuyant le développement économique et social du pays organisateur » a déclaré le Secrétaire général adjoint des Nations unies et le Directeur exécutif du PNUE, Achim Steiner.

« Avec le tourisme qui devient un des secteurs économiques les plus dynamiques à l'échelle mondiale et qui observe un développement important, surtout dans les destinations émergentes, l'un des objectif principal du PNUE est d'inverser les impacts environnementaux négatifs de la situation actuelle et encourager une plus grande durabilité au sein de la chaîne d'approvisionnement du tourisme ainsi que dans les secteurs concernés. Cela se traduira par une croissance économique durable, de meilleures opportunités d'emploi et des écosystèmes plus sains. »

En 2012, le PNUE et le Brésil ont convenu de travailler ensemble sur l'intégration des préoccupations de développement durable dans l'organisation de la Coupe du monde, avec le projet passeport vert, un projet prioritaire. Le passeport vert peut être téléchargé sous forme d'application ou utilisé en ligne et offre une variété de conseils aux touristes sur la façon de minimiser leurs impacts sur l'environnement lors de leur séjour au Brésil.

Au-delà des conseils pour un tourisme durable, la campagne comprend également les «  Green Passport Tours » ? 60 options de visites dans et autour de chacune des 12 villes accueillant la Coupe du monde 2014, qui incitent les voyageurs à choisir des pratiques plus durables tels que les transports en commun et les expériences de culture locale. Les touristes peuvent également rechercher des établissements engagés dans la campagne, à l'aide de critères de durabilité.

En développant des activités axées sur la production durable, la campagne implique le secteur du tourisme brésilien dans des activités telles que les voyages durables- des ateliers pour engager les hôtels, les bars et les restaurants dans des pratiques éco efficaces dans cinq villes hôtes (Brasilia, Belo Horizonte, Rio de Janeiro, Salvador et São Paulo) - et l'engagement du passeport vert, qui invite le secteur du tourisme à s'engager dans des pratiques plus durables.

A travers le site de la campagne, des auto-évaluations peuvent être entreprises. Le résultat indique comment une société peut s'engager à adopter et/ou à améliorer des pratiques de durabilité.

« La campagne passeport vert apporte la notion de durabilité au citoyen ordinaire. La campagne est un nouveau format faisant la promotion du tourisme durable, en montrant que tout le monde peut changer de comportement en adoptant des attitudes simples lors d'un voyage, a déclaré Mme Izabella Teixeira, Ministre de l'environnement du Brésil.

La campagne sera présentée aux côtés d'autres initiatives de durabilité entreprises par le  gouvernement brésilien. La Ministre de l'environnement, Mme Izabella Teixeira, le Ministre des sports, M. Aldo Rebelo et la Ministre du tourisme, Mme Vinicius Lages, accueilleront l'événement. La Ministre du développement social et de la lutte contre la faim, Mme Tereza Campello, présentera la campagne brésilienne « Organique et durable ».

Notes aux éditeurs

A propos du passeport vert ? Créée en 2008, la campagne passeport vert est issue d'un partenariat entre le PNUE, les Ministères de l'environnement et du tourisme du Brésil, le Ministère français de l'environnement et du développement durable et d'autres partenaires. Il est actuellement disponible dans des pays comme le Brésil, le Costa Rica, l'Équateur, l'Afrique du Sud et la Corée du Sud. La campagne est déjà une référence internationale en matière de dissémination et d'information sur le tourisme durable.

L'édition de 2014 au Brésil a le soutien du Ministère de l'environnement, du Ministère des Sports, du Ministère du tourisme et du Ministère du développement Social et de  la lutte contre la faim.

La campagne comprend également un partenariat avec l'UNICEF ( le Fonds des Nations unies pour l'enfance), l'UNESCO (l' Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture), l'OIT (l'Organisation internationale du travail), l'ONUSIDA ? (le Programme commun des Nations unies sur le VIH / sida, l'ONUCD (l'Office des Nations unies contre la drogue et le Crime), BRAZTOA (l'Association brésilienne des opérateurs de tourisme) et FAS (la Fondation pour le développement durable de l'Amazonie).Une part intégrale de la campagne Sustainability Journeys, est menée grâce au soutien d' Itaú Unibanco.

www.green-passport.org. 

Pour plus d'informations, veuillez contacter:

Bureau du PNUE au Brésil-+55 61 3038.9237

João Gonçalves ? passaporte.rp@pnuma.org

Marcelo Tavela ? comunicao@pnuma.org

 
comments powered by Disqus